Education

Burkina Faso/Education nationale : 134 établissements sommés de fermer

Le ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Stanislas Ouaro a animé une conférence de presse, ce mercredi 26 août 2020, à Ouagadougou. Il a été question au cours de la rencontre avec les journalistes de la situation des élèves affectés par l’Etat dans des établissements privés et celle des établissements d’enseignement privés qui ne sont pas en conformité avec la loi. Au total, 134 écoles primaires et lycées sont priés de fermer les portes pour cette année 2020-2021.

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Education

Bras de fer entre écoles privées et parents d’élèves : Saaïd Amzazi, sans langue de bois [ Interview]

Rien ne va plus entre les parents d’élèves et les écoles privées. Supportant des coûts supplémentaires (ordinateurs, tablettes, internet…) et obligés, pour la plupart, de jouer aux professeurs, les parents d’élèves des écoles privées ne veulent pas s’acquitter de la totalité des frais de scolarité du troisième trimestre, sur lequel s’étale la durée du confinement. Alors que la tension continue de monter entre les deux parties, le ministère de tutelle tente d’éteindre le feu. Quelle marge de manœuvre pour le département de l’Education nationale ? Où en est le dossier ? Déjà, beaucoup de parents d’élèves menacent de migrer massivement vers l’enseignement public. L’école publique a-t-elle les capacités? Les éclairages de Saaïd Amzazi. 

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Education

L’Internationale de l’Education publie une nouvelle étude sur la Marchandisation et Privatisation dans et de l’éducation dans le contexte de la pandémie de COVID 19

L'Internationale de l'Education a procédé la semaine dernière à la publication de sa nouvelle recherche:  Marchandisation et Privatisation dans et de l’éducation dans le contexte de la pandémie de COVID-19 »   de Anna Hogan (l’Université de Queensland) et Ben Williamson (l’Université d’Edinburgh).

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Education publique

Togo: 3.000 enseignants du secteur privé en passe de «sombrer dans la précarité»

Au Togo, les enseignants des établissements privés, laïcs et confessionnels, tirent la sonnette d’alarme. Du fait de la pandémie de Covid-19, quelque 3.000 enseignants vivent déjà dans les tréfonds de la précarité, après des mois sans salaire. Les syndicats appellent les pouvoirs publics au secours et les invitent à «saisir au bond l’occasion de la situation actuelle, pour assainir le secteur des enseignements privés, laïcs et confessionnels.

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Education publique

La Banque Mondiale s’engage à geler tous ses investissements dans l’enseignement privé à but lucratif

Par : Luc Allaire (http://www.csfef.org/)

Le secrétaire général de l’Internationale de l’Éducation, David Edwards, vient de nous informer que la Société financière internationale (SFI), la branche de la Banque mondiale en charge du secteur privé, s’est officiellement engagée à geler tous les investissements directs et indirects dans l’enseignement privé à but lucratif, dans le préprimaire, le primaire et le secondaire. (suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Education publique

Les organisations de la société civile applaudissent la décision de la Société financière internationale de s’éloigner des investissements dans l’éducation à but lucratif.

La Société financière internationale (SFI) du Groupe de la Banque mondiale a créé un nouveau précédent en soutenant le droit à l'éducation dans un engagement officiel de geler les investissements dans le pré-primaire privé à but lucratif, les écoles primaires et secondaires (également appelées "K-12"). Les organisations signataires se félicitent de cette décision de la SFI, qui répond aux préoccupations exprimées par la société civile concernant les effets sur la ségrégation et l'exclusion, la qualité insuffisante de l'éducation, le non-respect des normes et des règlements, les conditions de travail, et la recherche de profit des écoles commerciales.

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Education publique

13 organisations alertent le Comité des droits économiques, sociaux et culturels sur l’investissement de la France dans BIA

Par la Coalition Education de France

13 organisations [1] alertent sur « la violation des obligations de la France vis-à-vis du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels à travers son engagement auprès de Bridge International Academies (BIA) [2] » dans un rapport soumis au Comité des droits économiques, sociaux et culturels (CDESC).  

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Afrique subsaharienne

Le Réseau de Recherche Francophone sur la Privatisation de l’Education (ReFPE) tient sa première rencontre formelle

Le 14 février 2020 s’est tenu à Paris dans les locaux de Solidarité Laïque, la première réunion formelle du Réseau de Recherche Francophone sur la Privatisation de l’Education (ReFPE). Venus de plusieurs pays, il s’est agi pour ces chercheurs de s’entretenir sur la problématique de la privatisation de l’éducation et élaborer leur agenda de recherche en la matière. (suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Afrique subsaharienne

Comment répondre au défi de l’éducation publique de qualité dans les pays en développement

Le 13 février 2020, s’est tenu à Paris dans les locaux du Syndicat National de l'Enseignement du Second degré (SNES) un atelier de la Coalition Education sur le défi de l’éducation publique de qualité dans les pays en développement. Il s’est agi durant cette rencontre de sensibiliser les acteurs français de l'éducation dans le monde aux Principes d'Abidjan sur le droit à l’éducation, mais également d’encourager une réflexion ouverte, informée et critique entre les principales parties prenantes en France sur le droit à l'éducation publique, la question du financement de l'éducation et de l’implication des acteurs privés. (suite…)

Par Marchandisation Education, il y a