Un Consortium international sur la privatisation de l’éducation et les droits de l’Homme

Depuis 2015, Global Initiative for Economic, Social and Cultural Rights, l’Initiative pour le droit à l’éducation,  la Campagne Mondiale pour l’Éducation, ActionAid, Oxfam, Results, Amnesty International et Open Society Foundation ont créé un consortium international sur la privatisation de l’éducation et les droits de l’Homme (Privatisation in Education and Human Rights Consortium). Les organisations opèrent de manière informelle et travaillent en coordination avec une cinquantaine d’autres organisations sur la question de la privatisation de l’éducation.

Leurs actions principales sont les suivantes :

⊕ Plaidoyer international sur la privatisation de l’éducation auprès des acteurs régionaux et internationaux tels que l’ONU, la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement, etc.
⊕ Recherches et production de rapports
⊕ Coordination des activités, recherches et actions relatives à la lutte du consortium afin de construire des réponses communes
⊕ Analyse du Droit international des droits de l’Homme pour travailler à développer des principes directeurs de droits de l’Homme relatifs aux obligations des Etats concernant les écoles privées, en consultation avec les organisations locales

L’enjeu du consortium est de faire converger les forces des organisations au niveau international pour lutter contre le phénomène de marchandisation de l’éducation.

La réponse francophone au phénomène de la marchandisation de l’éducation s’est articulé autour de deux grands axes :

  1. La création d’un réseau francophone contre la marchandisation de l’éducation 
  2. La campagne de plaidoyer international contre la marchandisation de l’éducation