Education

Maroc: Privatisation de l’enseignement et polarisation de la société

«L’Etat marocain doit reconsidérer sa politique éducative et travailler activement à définir une vision plus claire de la réforme de l’éducation afin de parvenir à une école d’équité et d’égalité des chances ». Telle est la conclusion d’une étude intitulée « Privatisation de l’éducation au Maroc : Un système d’éducation à plusieurs vitesses et une société polarisée » commissionnée par l’Internationale de l’éducation et présentée vendredi dernier à Casablanca. (suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Education

« La marchandisation et la privatisation de l’éducation » avec Jean-Hervé Cohen, du Comité syndical francophone et l’éducation.

A l’occasion de la journée internationale de l’éducation célébrée chaque 24 janvier, EU!RADIO consacre la série  Europ’cast de Aurélien Frances à l’éducation. L’école européenne devient de plus en plus un produit marchand. L’édu­ca­tion peut être Lire la suite…

Par Marchandisation Education, il y a
Cohésion sociale

Education: la Fape réclame l’allocation des budgets conséquents pour l’école africaine

La Fédération africaine des associations des parents d'élèves et d'étudiants (Fape) a restitué à la presse , le 9 décembre à Brazzaville, l'appel de Brazzaville centré sur les enjeux et défis du système éducatif, les budgets alloués à ce secteur pour la mise en oeuvre d'une éducation équitable, inclusive et de qualité.

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Afrique subsaharienne

JME 2019 au Sénégal : quels Rôles et Responsabilités de l’Enseignant face à la privatisation et marchandisation de l’éducation

Célébrée cette année sous le thème « Les jeunes enseignant(e)s : l’avenir de la profession », la Journée Mondiale des Enseignants (JME) a été célébrée du 3 au 5 octobre 2019, par les syndicats de l’Union Syndicale pour une Education de Qualité (USEQ) du Sénégal. A l’occasion de cette commémoration, ce fut l’occasion pour les différents syndicats de s’entretenir sur le rôle et les responsabilités des acteurs face à la privatisation et marchandisation de l’éducation.

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Afrique subsaharienne

Journée mondiale des enseignants : une marche nationale à Rabat contre la détérioration du secteur

Par 2M.ma

A l’occasion de la Journée mondiale des enseignants célébrée le 5 octobre de chaque année, des centaines de professeurs ont défilé, ce dimanche à Rabat en faveur du sauvetage de l'enseignement public. Ils ont ainsi investi les rues de Rabat dans le cadre d’une marche de protestation nationale initiée par la Fédération nationale de l’enseignement-orientation démocratique (FNE-démocratique).

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Afrique subsaharienne

Sénégal: Ecoles inondées, déficit tables bancs et d’enseignants, une menace constante de l’école publique en faveur du Privé

De Ibrahim Baldé, du média "SudQuotidien"

106 écoles et établissements scolaires à Dakar sous les eaux, un déficit de 325,973 tables-bancs, un programme de zéro abris provisoires qui bat de l’aile, 1296 heures d’enseignements/apprentissages, 95.048 enseignants pour 3.240.213 élèves dans 14.920 écoles et établissements. 

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Afrique subsaharienne

Ubérisation de l’éducation du Kenya au libéria

Par Jean Christophe SERVANT, du média '' le Monde Diplomatique"

Cette année, 22 millions d’élèves d’Afrique subsaharienne — 14 % des scolarisés dans le primaire et 18 % dans le secondaire — ont fait leur rentrée dans une école privée, un secteur qui a connu une forte croissance sur le continent : entre 1991 et 2003, les inscriptions dans les écoles primaires privées d’Afrique subsaharienne ont cru de 113 %, comparé à 52 % dans les écoles publiques. (suite…)

Par Marchandisation Education, il y a
Afrique subsaharienne

CONEPT RDC prépare une pétition pour la gratuité de l’enseignement de base

Une réunion publique de la Coalition Nationale de l’Education pour Tous en République Démocratique du Congo (CONEPT RDC) est prévue mercredi 17 juillet 2019 à l’amphithéâtre de la paroisse Notre Dame de Fatima de Kinshasa. Objectif ? Lancer officiellement l’opération de collecte des signatures  de la pétition pour l’instauration effective de la gratuité de l’enseignement de base et l’abolition des frais de scolarité dans l’Enseignement Primaire et Secondaire (EPSP).

(suite…)

Par Marchandisation Education, il y a